PIÈGE à BRAGNY

Bénédicte Rousset

Bénédicte Rousset aime les résonances. Elles deviendront au fil de ses romans, sa marque de fabrique. On les trouve dans celui-ci, passé et présent, ici et là-bas, avec et sans…

Le jour où Gabriella trouve dans son casier un bocal contenant des « morceaux visqueux et mous », elle se rend chez le commissaire Adrian Berthier. Qui d’autre pourrait l’aider ?  Il prend les choses en main et va conduire l’enquête.

Prisonnier infortuné du cercueil dans lequel il était entré, vivant, son destin s’était scellé avec ce barreau. Pris au piège de son propre plan qui avait pourtant déjà fonctionné, il avait tenté de remonter le conduit, à s’en écorcher les doigts, à s’en retourner les ongles. En vain.

Prix

18.00 euros

(Port gratuit)


Infos

242 pages
200 x 130 mm
Littérature française
Roman policier
Époque: XXIe siècle

Décembre 2018
ISBN : 979-10-92613-50-2 
Distribution Hachette

Auteur

Bénédicte Rousset

Professeure certifiée de lettres modernes.

 

 

Bibliographie

Rue sombre - Éditions Chum, 2016

Le lis des teinturiers - Élan Sud, 2017

Piège à Bragny - Chum, 2018

Résumé

Le jour où Gabriella trouve dans son casier un bocal contenant des « morceaux visqueux et mous », elle se rend chez le commissaire Adrian Berthier. Qui d’autre pourrait l’aider ?  Il prend les choses en main et va conduire l’enquête.

 

Commentaires   

0 #1 Virginie Poissonnet 31-03-2019 13:37
Gabriella est professeure dans un collège à Avignon. Elle vit avec Alric, avec qui elle espère parvenir à fonder une famille. En vain jusque là. Voilà que Gabriella fait une découverte glauque dans son casier: un bocal, contenant « des morceaux visqueux et mous ». Effrayée, elle va consulter le commissaire Berthier, son ex. Dans le même temps, Adrian Berthier enquête sur un meurtre abject. Une jeune femme, une mise en scène en relation avec la mythologie grecque.
En parallèle, un jour de décembre 1996, un jeune homme voit son père pour la dernière fois…
Voici un roman lu d’une traite. L’écriture est agréable, sans fioritures. L’intrigue fonctionne parfaitement, et j’ai très vite été happée par le récit.
Gabriella est une jeune femme douce, patiente. Son couple avec Alric est un peu bancal, mais on ne se pose pas plus de question que ça. Quand à Adrian, il est soucieux, et toujours amoureux.
J’ai aimé les protagonistes. J’ai aimé la construction de la trame de cette enquête. J’ai aimé découvrir le passé de Gabriella et aussi celui d’Alric. J’ai aimé le parallèle avec ce jeune homme qui attend son père, en ce mois de décembre 1996.
J’avais déjà apprécié Rue Sombre, qui montrait des qualités certaines. Cela se confirme avec Piège à Bragny. Bénédicte Rousset sait raconter. Elle sait mener son lecteur là où elle le souhaite, mine de rien. J’ai hâte de pouvoir la lire à nouveau!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir