LA DIFFUSION

Chez nous les choses sont clairement dites : un auteur qui ne s'engage pas dans la promotion de son livre n'aura pas de lecteurs.

Pourquoi ?

Voilà ce que m'a écrit un intervenant bien placé dans le monde de la diffusion-distribution :

"Bien sur je connais les difficultés des petites maisons. Être dans l'office (*) ne garantit pas la présence dans les librairies. J'en connais beaucoup qui n'ouvrent pas les cartons. De plus les commerciaux trient également. Si un livre contient dans sa 4e de couverture des références à une région ils chargent cette région mais font l'impasse sur le reste du territoire. Si vous n'appartenez pas au 20 premières maisons d'édition tout en étant dans l'office le livre ne sera pas mis en rayon. Il dort dans les cartons jusqu'au jour du retour."

(*) L'office est ce qui est envoyé d'office aux libraires sans qu'ils passent commande.

Si nous vous éditons vous devez être conscient(e) qu'il est devenu aujourd’hui impossible pour les petites maisons de vendre des livres sans l’engagement de l’auteur. Une petite maison d’édition n’a pas les moyens de payer de la publicité, qui n’a pas l’oreille des médias même si nous les contactons (comme les 4000 libraires de France) régulièrement. En conséquence si un auteur veut être lu, il doit multiplier les dédicaces dans les librairies et les salons littéraires, ce qui demande du temps et occupe les weekends.

CHUM participe aussi à des salons pour présenter votre travail. Essentiellement des salons d'éditeurs pour ne pas être assimilé aux faux-nez de l'édition c'est à dire l'auto édité qui se nomme "les éditions moi-même".

L'auteur qui chez nous vend le plus est très mobilisé sur sa promotion, impossible de faire autrement.

Il faut savoir qu’une vente moyenne d’un roman en France est (tous éditeurs confondus) autour de 350 livres, chiffre un peu supérieur cependant chez les grands éditeurs. A partir de 1000-1500 exemplaires, vous pouvez être heureux, à 3000 - 5000 c’est le succès, vous pouvez envisager une édition de poche. Viennent ensuite les best-sellers dont très peu dépassent les 50 000 exemplaires vendus et les exceptions qui vendent en centaines de mille. Ils s'agit de livres ayant gagné des prix littéraires ou d'autres comme Eddy Bellegueule vendu à 300 000 exemplaires. Mais ce sont des exceptions.

Votre livre sera perdu au milieu des 65 000 parutions nouvelles chaque année, il y a peu de chance pour que les libraires se ruent sur lui. Il est fini le temps où il suffisait de proposer le livre à un libraire pour qu'il le prenne.


Notre catalogue est disponible sur commande dans toutes les librairies physiques et en ligne.

La distribution est assurée par HACHETTE LIVRES, 1 avenue Gutenberg, 78310 Maurepas