milene coitoux

JE SUIS LA !

Milène Coitoux

Qu’y a-t-il de plus...

... en mouvement qu’une vie ? Dans son récit, Milène Coitoux nous donne à méditer à partir des épisodes les plus marquants de son parcours. 

Quand je prends dans mes bras...

... une de mes filles, j’ai la conscience que c’est une jeune fille que je prends dans mes bras, c’est une femme qui accouche que j’ai dans les bras, c’est une vieille femme qui va mourir que je tiens dans mes bras. Le temps n’existe pas, j’ai dans les bras toutes ces femmes qu’elle est, qu’elle sera.

En savoir plus...

milene coitoux

LE BRUIT ET LA MÉMOIRE

Florence Dalbes-Gleyzes

Le 25 mars 1993, Elisabeth Wagner...

...bientôt majeure, entre dans le cabinet d’une psychiatre renommée. Elle vient y poser un carnet violet, sachant qu'il y aura des retombées. À son histoire s’ajoutent celles de trois autres femmes dont les vies sont en lien avec la sienne.

Une autre porte. Un bois lisse...

...une poignée froide, dorée. La plaque, dorée aussi, sur la porte, commence à noircir. Docteur Salin. Salin, comme le sel qui pique sur les blessures. J’entre. Pas d’accueil, ici. Juste trois portes et une plante. Sur chaque porte, une petite plaque en plastique avec l’indication adéquate. On ne peut pas se tromper, c’est rassurant.

En savoir plus...

milene coitoux

LES ENFANTS DE VALLABREGUES

Gilles Brancati

C'est la fête annuelle...

... de la vannerie et l’humeur est joyeuse à le, seul village gardois en terre provençale. Mais, le lendemain, Alice, du mas des Oliviers, est retrouvée morte au bord du fleuve, sur l’île Vanel.

Le médecin du Val d'Anselle...

... avait bien tenté de me dissuader : C’est trop tôt, vous allez être déçu, votre frère est dans un coma profond, ne comptez pas qu’il se réveille rapidement. Sait-il seulement sur quoi je compte, je ne le sais pas moi-même. Je ne compte pas que Sylvan se réveille et à vrai dire je préfère ne pas être là quand ça arrivera. J’ai une peur bleue du premier regard que nous échangerons. Je crois que s’il plongeait ses yeux dans les miens, je de-viendrais dans l’instant un buste de marbre. Je l’avoue, le coma de Sylvan m’a servi de prétexte pour entreprendre un voyage que je reporte depuis des années et j’éprouve une joie véritable à l’idée de rentrer chez moi, de revoir ceux d’avant, enfin, ceux qui sont encore vivants. .

En savoir plus...

Dominique Nauroy

LE SILENCE D'ANAÏS

Dominique Nauroy

Anaïs, icône de la mode...

...qui a connu la gloire sur les podiums et fait la une des magazines, revient sur les terres de son adolescence. Elle y retrouve Paul, qu'elle a abandonné précipitamment des années auparavant.

Je n'avais aucune attirance...

...pour le piano, en dépit des invitations répétées de ma mère qui l’enseignait à l’école de musique. Après une série d’échecs, elle a su s’y prendre, composer avec mon inclination au jeu. Et jouer revient, pour moi, à résoudre des énigmes. Elle m’a appris des bases de solfège, puis à reconnaître les notes à l’oreille. Ce fut la partie la plus critique. Elle a ensuite associé douze lettres à chaque note, du do au si, touches blanches, touches noires. 

En savoir plus...