Mon père et sa guerre

18,00 €
TTC

C’est en ouvrant une boîte en carton que Marie-Claude retrouve les lettres que son père, mobilisé puis prisonnier dans un stalag en Silésie, adresse à sa femme.

Il ne s’agit pas d’un roman épistolaire, mais bien de lettres authentiques qui sont autant d’interpellations sur le destin d’un homme que l’Histoire a bousculé. Récit sensible de la cohésion brisée d’une famille à cause de la guerre et de la maladie.

Quantité

C’est en ouvrant une boîte en carton que Marie-Claude retrouve les lettres que son père, mobilisé puis prisonnier dans un stalag en Silésie, adresse à sa femme.

Il ne s’agit pas d’un roman épistolaire, mais bien de lettres authentiques qui sont autant d’interpellations sur le destin d’un homme que l’Histoire a bousculé. Récit sensible de la cohésion brisée d’une famille à cause de la guerre et de la maladie.

Marie-Claude Maran-Scref nous convie à la rencontre de Raymond, son père, comme elle nous avait déjà proposé de rencontrer sa mère, Line.

C’est toujours avec un style sensible et délié qu’elle nous livre ce deuxième récit.

9791092613988

Fiche technique

Nombre de pages
192
Genre
Récit
Epoque
XXe siècle
Date de parution
avril 2021
Isbn
9791092613988

Donnez votre avis!

11/07/2021

Destin d'un homme

Le père de l'auteure a vécu cinq ans de captivité en Silésie, région située aujourd'hui en Pologne. Marie-Claude Maran-Scref réussit à redonner vie à cet homme grâce aux lettres qu'il a envoyées à sa femme, alors maman d'un enfant qui ne connaîtra son papa qu'en 1945, à l'âge de 5 ans. Ce récit permet aussi de faire remonter des souvenirs de l'enfance heureuse de l'auteure, dans les années 50 et 60. On retrouve toute la finesse de l'évocation, celle qui existait déjà dans son premier ouvrage ''Line''. Raymond, le papa, est un homme attachant, un calme aux "doigts d'or", un petit gars de la Haute-Saône qui a connu le Maroc, pour son service militaire, avant d'être fait prisonnier en 1940. Un récit dont la force vient des allers-retours entre le vécu de ce père et les images que l'auteure a gardé en mémoire. Un très beau livre.