• Neuf

Frères Humains

15,00 €
TTC

Ce recueil est composé de 19 nouvelles qui sont autant de portraits.

Pour le plaisir de lire, l'auteur nous conte 17 histoires du tragique au comique, du sérieux au truculent. C'et un miroir qui nous est tendu, pour nous reconnaître ou y voir ceux que nous n'avons pas manqué de croiser.

Elles sont belles ces petites histoires qu'on aurait tort de prendre pour des vétilles. Ces 17 récits nous interpellent sur des sujets souvent graves comme les femmes battues, la maladie qui confronte à des choix, la mémoire des siens, le mensonge, le paraître., mais aussi parfois des moments de détente avec la Chute du facteur ou Salade Niçoise.

Il y a bien longtemps qu'un recueil de nouvelles n'avait eu ce ton.

Quantité

Ce recueil est composé de 19 nouvelles qui sont autant de portraits.

Pour le plaisir de lire, l'auteur nous conte 17 histoires du tragique au comique, du sérieux au truculent. C'et un miroir qui nous est tendu, pour nous reconnaître ou y voir ceux que nous n'avons pas manqué de croiser.

Elles sont belles ces petites histoires qu'on aurait tort de prendre pour des vétilles. Ces 17 récits nous interpellent sur des sujets souvent graves comme les femmes battues, la maladie qui confronte à des choix, la mémoire des siens, le mensonge, le paraître., mais aussi parfois des moments de détente avec la Chute du facteur ou Salade Niçoise.

Il y a bien longtemps qu'un recueil de nouvelles n'avait eu ce ton

9791092613018

Fiche technique

Nombre de pages
160
Genre
Nouvelles
Epoque
Intemporel
Date de parution
juillet 2019
Isbn
9791092613018

Donnez votre avis!

08/05/2021

MME

Frère lecteur potentiel, tiens toi le pour dit, ce livre ne se lit pas! Il se déguste, nouvelle après nouvelle... D'abord il faut savourer l'incertitude. Cette fois-ci, va-t-il nous faire rire ou nous déchiqueter l'âme? Car Gilles Brancati sait s'y prendre pour moquer nos travers ou nous écrabouiller le cœur! Puis prendre le temps de laisser monter l'émotion, et croyez-moi, parfois ça vous prend grave aux tripes! ..Souffler un peu puis y retourner... Parce qu'on ne peut tout simplement pas s'en empêcher ... Mes préférées "Nous sommes, je suis" , "Derrière la porte", "La chute du facteur", "Rupture"... on a envie de toutes les citer...